Matignon - Pléboulle - Ruca - Saint-Denoual - Saint-Pôtan                     

Ruca - Origine

Le premier document connu qui atteste de l’existence de Ruca remonte à 1159 où le nom apparaît sous la forme Rocam, la pierre, pour évoluer en Rucha. Ce nom pourrait aussi venir de ruskat (ruche) et serait un dérivé du vieux breton rusc, écorce.
Construite non loin de l’ancienne voie romaine reliant Corseul à Carhaix, Ruca est citée comme paroisse dès 1232 sous la forme de Ruscha. Au 10e siècle, le pays ravagé par les Normands est sauvé par les Templiers. Au Moyen Age, la baronnie de la Hunaudaye a suzeraineté à Ruca. Entre deux épisodes violents de peste, les Ligueurs, en 1597, s’emparent de la paroisse et détruisent la plupart des habitations. Pendant la Révolution, la lutte y est rude entre Chouans et Républicains. La commune a élu sa première municipalité au début de 1790.



Ruca - Patrimoine
 
Lorsque vous arriverez dans le joli petit bourg de Ruca, vous ne pourrez manquer un des éléments majeurs de son patrimoine qu’est la chapelle gothique Notre-Dame-de-Hirel (15e et 16e siècles).
A l’intérieur, on peut voir :
• une statue de la Vierge en bois polychrome (16e ) ; la Vierge tient sur le bras gauche l’Enfant Jésus, les donateurs à genoux sont Bertrand du Boisriou et sa femme.
• le tableau du Rosaire (1641), restauré en 2001 grâce à l’action de l’association « les amis du vieux Ruca », intéressant par ses portraits, dont celui de Louis XIII !
Devant la chapelle, vous pourrez admirer la croix de Hirel du 15e avec un Christ abrité sous auvent.


En descendant la rue qui mène à l’église St-Pierre et St-Paul, vous remarquerez le beau chêne tricentenaire. Sous ses ramures se cache la croix monolithe du cimetière, en granit, représentant un Christ naïf du 14e.
Dans le cimetière, se dresse un if séculaire. Au-dessus du porche, ste Anne, la Vierge et l’Enfant dans une niche en granit du 15e.
A l’intérieur :
• retable du maître-autel daté de 1687 en bois polychrome,
• statue de st Antoine de Padoue, en bois peint du 17e.

A l'écart de la route qui va de Ruca à Saint-Pôtan, vous pourrez découvrir le manoir du Bois Rouault (propriété privée de la Renaissance) qui présente une tour carrée avec modillons et meurtrières.

Quelques croix de bord de route sont également intéressantes, comme celle du lieu-dit Le Douétel.

• Superficie : 1298 hectares
• Population : 572 Rucassiens