Matignon - Pléboulle - Ruca - Saint-Denoual - Saint-Pôtan                     

Matignon - Origine

Matignon doit son existence aux seigneurs de Matignon qui construisirent un château sur une motte féodale (La Butte au Coq) vers le 11e siècle. Le nom est sans doute d’origine franque. Il proviendrait de «mattus» (zone humide) et de «matignus» (celui qui y habite), qui devait être le chef de la garnison établie sur la guerche, l’ancêtre des seigneurs de Matignon. Leur dernière descendante, Luce, épousa Etienne Gouyon vers 1180. Les Gouyon de Matignon firent construire vers le 13e siècle une collégiale et un manoir près de leur château. La ville de Matignon se développa aux alentours. Le chef-lieu de la paroisse étant situé à Saint-Germain-de-la-Mer depuis le 10e siècle, la ville de Matignon y fut alors enclavée. Après la Révolution française, la paroisse fut transférée à Matignon.

La famille princière de Monaco est de descendance bretonne

Le 20 octobre 1715, Jacques-François-Léonor Gouyon de Matignon épouse Louise Hippolyte Grimaldi, fille aînée d’Antoine Grimaldi, prince de Monaco, avec la condition de prendre, lui et ses successeurs, le nom et les armes des Grimaldi, ces derniers n’ayant pas d’enfant mâle. A cette occasion, le roi Louis XIV consentit à lui transférer le duché-pairie de Valentinois et il obtint ainsi la dignité de pair de France. Il devint donc prince de Monaco le 26 février 1731 sous le nom de Jacques 1er. Il est l’ancêtre du prince Albert de Monaco qui a, entre autres titres, celui de sire de Matignon. Et les Matignonnais n’ont pas oublié : lors d’un évènement survenant dans la famille princière, ils font sonner les cloches de l’église.

L’Hôtel de Matignon à Paris

C’est du 30 septembre 1719 qu’on peut dater l’origine de la construction de l’Hôtel de Matignon. Son propriétaire, le prince de Tingry, maréchal de France, a fait appel à Jean Courtonne pour établir les plans et construire un hôtel particulier. Le coût élevé des travaux l’oblige à vendre le domaine à Jacques Gouyon, sire de Matignon, en 1723. Les travaux s’achèvent en 1725 après le décès dudit sire. Son fils, Jacques « Grimaldi » et sa belle-fille en héritent et en font leur résidence parisienne. L’Hôtel a gardé, depuis, le nom de Matignon.



Matignon - Patrimoine
 
Sur la commune, existe une enceinte fossoyée aux Guerches, datant de la fin du 9e siècle, qui est visible depuis le chemin de randonnée allant de la rue du Heume à la mer, et la motte castrale de la Butte au Coq, sur la route de Montbran, où auraient été trouvés des bijoux en or actuellement conservés au musée de Saint-Germain-en-Laye (78).

Dans l’église Notre-Dame, ne manquez pas d’admirer les dix vitraux de style art-déco des prestigieux ateliers Mauméjan frères. Après avoir fait quelques emplettes chez les commerçants du centre bourg, vous pourrez vous reposer sous les halles reconstruites au 19e, attenantes à la maison des associations.

Allez jusqu’au village de Saint-Germain-de-la-Mer, vous y admirerez :
- la croix en granit sur socle octogonal du 17e, près de la chapelle qui possède un porche roman du 12e et abrite un baptistère du 13e, une statue en bois polychrome de saint Germain du 17e et un maître-autel du 18e,
- son lavoir et sa fontaine, à 300 m de la chapelle. Non loin du village, la pointe Saint-Efficace vous offre un superbe panorama sur la mer. Tout près, vous trouverez dans une jolie vallée boisée les ruines de l’ancien moulin de la Mer et une cascade ainsi que l’ancien moulin de Roches Noires, propriété privée.
Le site du Moulin de la Mer a été acquis par le Département en 2001 au titre de sa politique « Espaces naturels sensibles ». Un guide, disponible à l’office de tourisme pour la somme de 2,30 €, vous permet de découvrir ce lieu préservé et riche en histoire.

Au gré de vos promenades, vous croiserez sur nos chemins le lavoir et la fontaine de La Cave, ceux de Groseil, et bien d’autres richesses patrimoniales dont le manoir de la Chesnaye-Tanio du 17e et le manoir de la Vigne du 16e, tous deux propriétés privées, visibles de la route. En voiture, jetez un coup d’œil sur le magnifique spécimen tricentenaire de Quercus Ilex (chêne vert) qui s’élève à la sortie de Matignon sur la route D786 en direction de Dinard.

Superficie: 1454 hectares
Population: 1728 Matignonnais
Du 01/07 au 01/09, accès gratuit des extérieurs
du Manoir de La Vigne de 11 h à 17 h